Archive pour mai 2009

Et pour un homme ?

Mercredi 27 mai 2009

 

Le sérieux ! 

Ce qui me séduit chez un homme, c’est d’abord sa droiture, que j’entends au physique comme au moral. Un homme bien posé, propre, élégant, simple, respectueux et sérieux dégage un charme fou. 

La gentillesse ! 

Je cherche toujours chez un homme des signes de sa gentillesse. Je suis très sensible aux attentions et aux prévenances faites avec discrétion, au tact, à la galanterie, à tout ce qui donne de la douceur à sa virilité. 

La sensualité ! 

Un homme reste pour moi celui qui ne se contentera pas de me prendre le bras, mais de me prendre dans ses bras, à bras le corps ! C’est dire si j’observe la sensualité qui se dégage de ses attitudes, de son regard et de son corps. Qu’il soit beau ne m’intéresse pas : souvent cet atout fait les bellâtres : je ne supporte pas ! Mais quand je sens l’animal impatient, le désir brûlant, l’impétuosité virile, là, je fonds ! 

Le regard ! 

Physiquement, le regard, par où passent bien des expressions qui, pour fugitives qu’elles soient, révèlent l’être profond, est très important. Les yeux reflètent notre âme : on ne peut pas mentir avec ses yeux. Car ce que j’essaie de percevoir, avant de laisser agir sur moi la séduction, c’est surtout son caractère : sa détermination, sa gentillesse, son allant, son énergie, sa joie de vivre, toutes ces qualités que la vie réclame dès lors que l’on n’opte pas pour une passade. 

L’humour ! 

J’aime l’humour chez un homme. Il y faut de l’intelligence, un sens des mots et de leur à propos : en l’occurrence un décalage. Lequel est une manière de se défendre, de résister, signe que ma séduction le menace ! Une manière aussi de prendre les choses sérieuses avec du recul, sans gravité pesante. Une manière où je sens une sensibilité sous-jacente. Bref l’humour est à la complicité ce que sont les épices pour un gourmet. Moi, j’en raffole ! 

La vulnérabilité ! 

La timidité peut rendre un homme gauche et emprunté, mais, lorsque je lis dans ses yeux un désarroi qui me montre combien je l’impressionne, j’en trouve les mimiques très séduisantes. Mon côté maternel se réveille, je crains moins d’être blessée, je me dis qu’une fois apprivoisés, les plus sauvages deviennent les plus fougueux des amoureux. Je craque !

Notre miroir ne reflète que l’image que nous souhaitons voir : autant se voir dans les yeux de l’autre !

Les six meilleurs atouts séduction pour une femme ?

Samedi 23 mai 2009

Réponse au questionnaire 

Le naturel ! 

Le meilleur atout chez une femme est sa confiance en elle. Il suffit de suivre son instinct, sa petite voix. Il lui faut rester naturelle, s’accepter comme elle est car l’individualité fait la différence. Cela ne sert à rien de jouer un rôle, on va droit dans le mur. 

Le mystère ! 

Il faut être patiente, ne pas tout dévoiler aussi bien sur le physique (éviter les décolletés ou autres artifices sauf si c’est dans le caractère) que sur le psychologique, pour laisser un peu de mystère sur nous. 

La vérité ! 

La vérité paie toujours. L’artifice se retourne contre son auteur.  Il faut être positive. Pas de chichis. Plus vite on sait à qui on a affaire, plus vite on se décide. Certains conseillent le round d’observation : admettons, mais pas deux. 

Le piquant ! 

Les hommes adorent une femme qui sourit, plaisante et aime la vie. Ils ont horreur de la fadeur. Un peu d’acidulé fait merveille. Profiter d’une situation ou d’un moment où il ne s’y attend pas pour le surprendre. Enfin un brin de sourire entendu, pas bégueule, crée rapidement une complicité. 

L’âme ! 

Pour moi le regard et le sourire sont les meilleurs atouts d’une femme : ce sont les deux fenêtres de l’âme. Bien sûr toute la gestuelle et les petites mimiques doivent suivre, comme pencher légèrement la tête sur le côté, croiser les jambes, poser négligemment l’index sur une lèvre, passer la main dans les cheveux. Mais selon moi ce n’est pas le physique qui séduit. Il attire juste pour le sexe mais le corps d’une femme ne séduit pas. 

La féminité ! 

C’est clair : une femme est séduisante quand un homme sait qu’elle est femme ! 

Le mystère reste entier…