Femme : contre… tout contre !

11-14-2007

Sourire  Je tiens d’abord à vous dire combien je suis heureux de constater avec quel art chacun d’entre vous se montre ingénieux à extraire du roman les citations qu’il juge utiles à son propos. A ce jeu, il est vrai, on peut faire dire à l’auteur plus qu’il n’y a mis ! mais du moins l’expression de vos commentaires en est-elle exempte de tout débordement. 

Dans ce nouveau chapitre que vous ouvrez sur les femmes, je compte, il va sans dire, sur votre pondération et sur votre délicatesse pour « mesure garder » comme le conseillait Patrick le 30 octobre.Ceux qui jugent seront jugés… et les personnages masculins sont loin de n’avoir que des mérites !  Mais soit ! parlons des femmes ou de « La  Femme » 

« Le cœur des femmes est un mystère insondable » avoue Peterson, pourtant fin psychologue. A vous tous réunis, serez-vous plus forts que lui pour en pénétrer les abysses ?

Quatre héroïnes se présentent devant vous : à laquelle iront vos suffrages ? laquelle sera clouée au pilori ?

Plus il y a de facettes à un diamant, plus il a d’éclat : serez-vous habiles joailliers pour l’enchâsser dans la monture qui lui sied ?

J’attends avec impatience de voir l’Eve que vous allez créer. A parier qu’elle aura toute l’ambiguïté du sourire de la Joconde !

Laisser un commentaire